Cas clinique de chirurgie implantaire guidée : remplacement de la 24

La chirurgie implantaire guidée trouve son intérêt dans les cas complexes d’édentements multiples mais aussi dans les cas unitaires avec des proximités radiculaires. Le guide chirurgical permet de placer l’implant avec précision entre deux dents adjacentes très proches.

Ce cas clinique illustre l’apport du guide chirurgical pour ces cas où la largeur mésio-distale est limitée.

Anamnèse et motif de consultation

Un patient âgé de 45 ans et en bon état de santé générale a consulté suite à l’extraction de la 24.

Examen clinique

L’examen clinique met en évidence une crête de largeur et de hauteur suffisantes.

numérique

Vue occlusale montrant l’édentement en 24

Phase pré-opératoire

Acquisition des données

Numérisation des arcades dentaires à l’aide d’une caméra optique et visualisation des empreintes numériques.

numérique

Empreinte numérique (a. Vue occlusale, b. Vue latérale)

Préparation du projet prothétique virtuel

Conception d’une prothèse virtuelle qui permettra de choisir l’axe et la position de l’implant lors des étapes suivantes.

numérique

Wax up virtuel

Planification implantaire numérique

L’implant est positionné selon le projet prothétique, la quantité et la qualité de l’os résiduel tout en respectant les règles de sécurité (distance entre l’implant et les dents adjacentes…)

numérique

Planification implantaire numérique : a. Coupe transversale, b. Coupe sagittale, c. Coupe frontale

Le bon positionnement de l’implant et sa bonne émergence au niveau de la future prothèse sont ensuite vérifiés sur l’empreinte numérique.

numérique

Vérification du bon positionnement de l’implant par rapport au projet prothétique

Le rapport chirurgical :

numérique

Le rapport chirurgical

Design et impression du guide chirurgical

Conception du guide chirurgical :

    • Détermination des limites périphériques du guide
    • Création des fenêtres d’inspection
    • Choix et prévisualisation du positionnement de la douille de ∅2mm
  • Impression du guide en stéréolithographie avec une résine biocompatible puis mise en place de la douille en titane
numérique

Conception du guide chirurgical

Chirurgie implantaire

Pose de l’implant

  • Pose d’un implant 3,5*10 de Golabl D® au niveau de la 24.
  • Mise en place de la vis de cicatrisation
numérique

Implant posé avec sa vis de cicatrisation

Radiographie

numérique

Rétro-alvéolaire de contrôle le jour de l’intervention montrant l’implant avec sa vis de cicatrisation

Conclusion

L’utilisation d’une empreinte optique fluidifie le flux numérique pour la planification, conception et fabrication d’un guide chirurgical. Certes, une empreinte manuelle en silicone reste utilisable. Une fois cette dernière coulée, le modèle en plâtre est scanné et importé dans le logiciel de planification.

Laissez un commentaire





suivez toute l'actualité sur la chirurgie guidée

suivez toute l'actualité sur la chirurgie guidée

Abonnez-vous à notre newsletter sur la dentisterie numérique en nous laissant votre email

Merci, vous êtes inscrit !