Le concept All-on-4®

Le but de la dentisterie et particulièrement de l’implantologie moderne est de simplifier les procédures chirurgicales et prothétiques et surtout de proposer des protocoles moins invasifs.
Dans ce cadre, un concept pour la réhabilitation d’une arcade dentaire complète reposant sur 4 implants a été proposé. Il s’agit du concept All-on-4®. Cette technique a été approuvée scientifiquement et est aujourd’hui considérée comme fiable cliniquement avec plus de 18 ans de recul.
Dans cet article nous allons exposer le principe du All-on-4®, les avantages mais aussi les inconvénients inhérents à cette technique en passant par un petit aperçu historique qui explique le développement de cette approche thérapeutique.

Historique

En 1998, le premier patient a été traité avec succès par le Dr P.Malo avec le concept All-on-4®. Toutefois ce concept n’était pas nouveau.
Cette technique est basée sur des principes approuvés en implantologie depuis les années 1970. En effet, le professeur Branemark, le dentiste qui a introduit la notion d’ostéointégration, a publié de nombreux articles dans les années 1970 (1977) avec la réhabilitation réussie d’une arcade complète soutenue par un nombre réduit d’implants.
allon4
Cependant, ce fut réellement l’angulation des implants postérieurs  qui a conduit à l’All-on-4® d’aujourd’hui, testé par de nombreux cliniciens simultanément aux États-Unis, en Suède, au Portugal et en Amérique du Sud dans les années 1990. Ce fut aussi la période pendant laquelle la mise en charge immédiate a été documentée.
En effet, grâce au développement de ces implants angulés la technique a évolué afin d’éviter certaines structures anatomiques au niveau des mâchoires supérieure et inférieure mais aussi éviter les zones présentant une résorption osseuse généralement situées au niveau postérieur surtout pour les patients déjà porteurs d’une PAC.

Aperçu historique

1998
Traitement du premier patient avec le concept de traitement All-on-4® par le Dr Malo
2004 Lancement du concept de traitement  All-on-4® par Nobel Biocare
201110 ans de suivi pour la mandibule
20125 ans de suivi pour le maxillaire
201534 études cliniques avec 2 000 patients
2016 >100 000 patients traités avec le concept de traitement All-on-4®

Définition et principe

allon4Le concept de traitement All-on-4® qui veut dire “all” (toute) la dentition supportée “on four” (sur quatre) implants, doit son nom à la méthode même qui consiste à une restauration d’une arcade complète maxillaire ou mandibulaire avec une prothèse dentaire de dix à douze dents (bridge) en utilisant quatre implants en titane.
C’est une solution implantaire et prothétique fixée vissée et sans greffe utilisant 4 ou 6 implants qui sont posés dans une position spécifique : des implants droits verticaux dans le secteur antérieur et deux implants postérieurs inclinés de 30 à 45 º par rapport au plan d’occlusion.
La tête des implants postérieurs émerge approximativement à la position des deuxièmes prémolaires. Cela permet des restaurations prothétiques jusqu’à 12 dents.
Ce traitement a été développé pour optimiser l’utilisation de l’os disponible dans les cas de mâchoires atrophiées où la perte osseuse basale empêche d’obtenir des implants dentaires (verticaux) à orientation conventionnelle. En effet, cette technique permet de tirer parti de l’os dense situé dans la partie antérieure des mâchoires mais aussi d’éviter les cavités sinusiennes dans le maxillaire et le canal nerveux dans la mandibule.
allon4Pour que la mise en œuvre soit réussie, une analyse minutieuse des structures osseuses doit être effectuée idéalement un CBCT qui permet d’analyser la quantité et la qualité d’os disponible.
Dans le cas où l’os disponible présente une quantité et ou qualité insuffisante, le recours à 6 implants s’impose afin de distribuer les forces sur un nombre d’implants plus important.
Cette technique permet la mise en charge et/ou esthétique immédiate de la prothèse provisoire le jour même de la chirurgie.

Les avantages du concept de traitement All-on-4®

Cette option thérapeutique présente plusieurs avantages :
  • Solution peu invasive. Elle permet en effet la restauration de l’arcade complète avec seulement 4 ou 6 implants.
  • Traitement sans recours aux longs protocoles de greffe osseuse et de sinus lift. Grâce à l’inclinaison des implants postérieurs afin d’utiliser l’os disponible et éviter les structures anatomiques, l’opération est moins lourde.
  • Réduction des complications inhérentes aux techniques de régénération osseuse.
  • Réduction des suites opératoires et raccourcissement du temps de guérison.
  • Extraction-implantation immédiate (des dents irrécupérables).
  • Maintien du capital osseux et prévention de la résorption.
  • Restauration prothétique le jour même de l’intervention. Cela permet de satisfaire rapidement le patient en matière de mastication, d’esthétisme, d’élocution et d’estime de soi.
  • Mise en charge immédiate (bridge provisoire fixe). Elle raccourcit le délai de traitement et permet aux patients de reprendre une fonction masticatoire normale au bout de quelques heures. Elle permet de répondre aux besoins de patients pressés, trop occupés ou anxieux.
  • Coût réduit. C’est le concept le moins coûteux par rapport aux solutions classiques fixées de traitement implantaire des patients édentés complets ou en passe de le devenir.

Les inconvénients et limites de traitement All-on-4®

Comme toute technique chirurgicale, l’indication doit être bien posée car elle ne peut pas être appliquée à tous les patients avec des problèmes de santé.
Elle demande une certaine expérience du praticien car le protocole est complexe et doit être planifié et réalisé avec précision. Par ailleurs elle nécessite un minimum de qualité et quantité d’os disponible.

Que disent les études scientifiques ?

Cette solution thérapeutique a été éprouvée à long terme prouvant des taux de survie élevés avec un recul de 18 ans pour la mandibule et 13 ans pour le maxillaire.
Une revue systématique sur le concept All-on-4® réalisée par Penaloza et publiée en 2017 rapporte que le taux de survie est de 99,8 % à plus de 24 mois.
Les taux de survie cumulatifs sont élevés à la fois pour les édentements maxillaires et mandibulaires.
À moyen terme, de 3 à 4 ans : 96,3 à 100 %
À long terme, de 5 à 10 ans : 94,8–98,0%
34 études cliniques ont été réalisées avec 2 000 patients et plus de 9200 implants TiUnite posés avec jusqu’à 10 ans de suivi pour la mandibule et jusqu’à 5 ans pour le maxillaire. Elles montrent des niveaux d’os marginal stables et des tissus mous sains à la fois pour les implants inclinés et axiaux.

Conclusion

Le concept All-on-4® est une solution thérapeutique innovante utilisant un nombre réduit d’implants. Les deux implants inclinés permettent la mise en charge et esthétique immédiate des prothèses complètes, technique éprouvée scientifiquement et cliniquement. Elle est basée sur des principes de l’implantologie documentés dès les années 1970.
Des centaines de milliers de patients ont été traités avec ce concept dans le monde ce qui renforce la fiablité de cette technique et permet d’avoir plus de recul.
Par ailleurs, la thérapeutique reste complexe et demande une planification et préparation préalable pour bien placer les implants dans l’os. Cela peut être réalisé avec une planification numérique grâce à la chirurgie guidée.

Laissez un commentaire